La formation d’aide médico-psychologique

La formation d’aide médico-psychologique, depuis l’apparition du diplôme d’Etat, est devenue professionnalisante. Elle aborde tous les domaines de compétence, nécessaires pour former une AMP. Complète, cette formation fait partie des cursus courts, qui se déroulent entre 12 et 24 mois. Même s’il est possible de bénéficier d’une formation initiale, la plupart des futures AMP privilégient la formation en alternance, pour financer leur projet professionnel.

formation initiale AMP

En fonction du diplôme ou formation antérieure, l’élève AMP peut bénéficier de dispense ou d’allègement de certains modules. La formation d’AMP se déroule en 2 temps : formation théorique avec des cours en institut de formation et des stages d’immersion sur le terrain.

On compte plus d'une centaine d'instituts de formation d'aide médico-psychologiques sur toute la France métropolitaine et en Outre-Mer, qui délivrent le diplôme d'Etat au terme de la formation.

Retrouvez une liste des écoles d'AMP, avec les coordonnées postales et téléphoniques, pour retirer, sans perdre de temps, un dossier d'inscription au concours.

Les différents types de formations

3 types de formations sont ouvertes pour se former au métier d’AMP. Peu plébiscitée, la formation initiale pour les étudiants ou demandeurs d’emploi, demande un financement personnel qui peut s’élever jusqu’à 6000 euros. La formation en alternance est une formule pour financer son année, grâce à un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. La formation professionnelle permet, à une personne non diplômée, d’accéder à la fonction d’AMP, par le biais du congé individuel de formation (CIF) ou dans le cadre d’un plan de formation.

La formation initiale

L’élève AMP peut effecteur sa formation à temps plein, si elle a un statut d’étudiant ou de demandeur d’emploi. Le financement de la formation est intégralement à la charge de l’AMP. Toutefois, il faut savoir que de plus en plus d’écoles refusent les personnes en formation initiale ou demandent des garanties de paiement, en raison du coût élevé de celle-ci. Elle peut tout de même faire une demande d’aide de financement auprès de Pôle emploi ou du Conseil régional.

La formation en alternance

La formation en alternance pour devenir AMP est la solution la plus prisée pour consolider son expérience professionnelle et financer sa formation à la fois. L’élève AMP est embauchée au sein d’une structure, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage.

Le contrat de professionnalisation est réservé aux jeunes de moins de 26 ans ou aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans. La rémunération est indexée sur l’âge et le niveau de qualification de la future AMP.

Le contrat d’apprentissage est destiné aux personnes de moins de 26 ans. La future AMP est encadrée par un centre de formation des apprentis (CFA), formée par l’institut de formation et le lieu d’embauche. La durée de la formation est variable (entre 1 et 3 ans).

La formation professionnelle

Le diplôme d’AMP n’existe que depuis 2006 et bon nombre de professionnelles exercent cette profession, sans qualification. Sur demande de l’employeur ou de la personne, cette dernière peut accéder à la formation d’AMP pour le biais du congé individuel de formation (CIF), du plan individuel de formation ou encore de la validation des acquis d’expérience (VAE). L’entreprise assure le financement de la formation et la future AMP conserve son salaire, au cours de sa formation.

Le contenu de la formation

Quelque soit l’école qu’intègre l’AMP, le programme de la formation est identique. L’institut de formation peut enseigner les modules dans un ordre qu’il souhaite et avec une approche différente selon les établissements. Les connaissances théoriques sont mises en pratique, lors des périodes de stages.

La formation théorique

La formation théorique d’AMP prépare à la prise en charge de publics très différents : enfants, adultes, personnnes avec différents formes de dépendances ou handicaps (psychique ou physique). Découpée en 6 modules, la formation dure près de 500 heures :

  • Connaissance de la personne. Ce module sert à l’étude des handicaps, des pathologies et de la dépendance de la personne, en fonction de son âge et de son environnement. Matières enseignées : médecine, psychologie, psycho-pathologie, sociologie et anthropologie (étude des cultures).
  • Accompagnement éducatif et aide dans les actes de la vie quotidienne. L’AMP doit être un soutien dans tous les gestes de la vie quotidienne et guider la personne, afin qu’elle trouve un équilibre affectif et relationnel. Matières enseignées : hygiène, alimentation, sécurité, ergonomie, formation aux premiers secours.
  • Animation de la vie sociale et relationnelle. La personne handicapée, âgée ou en situation d’exclusion sociale, peut se sentir extrêmement isolée. Le rôle de l’AMP est de l’aider à maintenir du lien social avec sa famille, des personnes de l’institution. Matière enseignée : psychosociologie.
  • Soutien médico-psychologique. L’AMP doit veiller au confort et au bien-être physique de la personne, tout en établissant une relation de confiance et un mode de communication appropriée. Matières enseignées : communication adaptée, méthodologie d’intervention professionnelle.
  • Participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé. L’AMP aide à l’aboutissement de projet de vie de chaque personne, au quotidien. Matières enseignées : droit, éthique, conception du projet et détection de la maltraitance.
  • Communication professionnelle et vie institutionnelle. Bien que le travail soit centré vers la personne handicapée ou âgée, l’AMP est une professionnelle qui travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire et qui a besoin d’outils, pour transmettre des informations à l’ensemble des intervenants. Matières enseignées : communication professionnelle, droit du travail, institutions sociales.

A la fin de la formation, chaque module fait l’objet d’un examen, afin de valider le diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (DEAMP) : QCM, questionnaires, étude de cas, compte-rendu de stage et projet d’animation.

Les stages

Le stage est l’occasion pour apprendre le métier, être formée par des professionnels et côtoyer différents types de publics. La future AMP doit effectuer ses stages dans des établissements qui s’engagent à la former, dits sites qualifiants.

stage aide médico-psychologique

Très ouvert, le choix du lieu de stage inclut toutes les structures comprenant des AMP dans leur effectif de personnel : IME, MAS, EHPAD, ESAT, FAM, EEP, foyer de vie... La seule obligation pour l’élève est de réaliser un stage auprès de personnes âgées et un autre dans le secteur du handicap (adultes ou enfants), afin de pouvoir découvrir tous types de publics.

La formation d’aide médico-psychologique consacre 24 semaines à l’immersion sur le terrain, divisée en 2 parties, qui diffèrent selon le statut de l’élève.

En formation initiale, la future AMP effectue 12 semaines de stage auprès des personnes âgées et 12 semaines dans le secteur du handicap.

En formation en alternance, l’AMP travaille durant 20 semaines au sein de la structure qui l’accueille, dans le cadre de son contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Elle effectue 4 semaines de stage dans une autre structure. Il en est de même, dans le cadre de la formation professionnelle, si la personne occupait un poste d’AMP non diplômée, avant l’obtention du concours.

En formation professionnelle, l’élève AMP reste salarié de l’entreprise ou de l’association, qui l’envoie en formation. Elle doit donc effectuer 12 semaines de stage après des personnes handicapées et 12 semaines au sein d’un établissement d’accueil pour personnes âgées, et ce hors de son lieu de travail habituel.

En fonction de son cursus, il est possible de bénéficier de dispenses de stages. Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale, d’aide-soignante et d’auxiliaire de puériculture n’ont pas besoin d’effectuer de stage au cours de la formation.