Le guide pour devenir aide médico-psychologique

Vous cherchez un emploi dans lequel vous pourrez établir des relations humaines et vous sentir utile, dans un secteur qui recrute ? Le métier d’aide médico-psychologique est peut-être fait pour vous.

Depuis la création du diplôme d’Etat en 2006, le métier s’est réellement professionnalisé, avec une solide formation. L’aide médico-psychologique trouve rapidement du travail, tant ses domaines d’intervention se sont élargis : enfance, adultes, personnes âgées et insertion.

Issu du domaine social, cette profession est à la frontière du secteur médical, selon les établissements. A dominante féminine, elle reste très ouverte aux hommes.

Concrétisez votre projet professionnel et apprenez à connaître toutes les facettes du métier d’aide médico-psychologique.

Qu’est-ce que le métier d’AMP ?

aide médico-psychologique

L’aide médico-psychologique, appelée communément par son acronyme AMP, est un travailleur social. Sa mission est d’accompagner au quotidien des personnes handicapées, en situation de dépendance ou en difficulté. L’AMP n’exerce, non pas un métier para-médical, mais bien une profession issu de l’éducation spécialisée.

La prise en charge de la personne est globale, ce qui peut amener l’aide médico-psychologique à prendre soin de la santé et du confort de la personne, à la manière d’une aide-soignante.

Définition du métier d’aide médico-psychologique

L’AMP est une professionnelle de proximité, qui assure l’environnement immédiat de la personne, ainsi que son confort et son bien-être psychique.

L’AMP a pour mission première de prendre soin de la personne, en fonction de son handicap et de son degré de dépendance. Elle accompagne l’individu dans tous des gestes de la vie quotidienne, en l’aidant en fonction de ses limites, tout en préservant son autonomie.

L’AMP est attentive au bien-être et au confort de la personne, en lui assurant un environnement adapté à ses besoins. Elle peut être sa confidente ou sa porte-parole, selon la situation.

La professionnelle doit veiller à rompre la solitude, en aidant la personne à développer ses relations sociales. Au quotidien, elle stimule la personne en favorisant au maximum les échanges.

Auprès de quel public intervient l’AMP ?

En fonction du public, l’aide médico-psychologique se doit d’avoir de grandes capacités d’adaptation. L’aide médico-psychologique bénéficie d’une formation très complète, qui lui permet d’intervenir auprès de personnes, à différents âges de la vie :

  • Les enfants et adolescents handicapés
  • Les adultes handicapés psychiques et / ou physiques
  • Les personnes âgées
  • Les personnes en insertion sociale

Les lieux d’activités de l’AMP

lieux d'activités AMP lieux-activites-AMP.jpg

Le secteur du handicap, que ce soit l’enfance ou le secteur adulte, accueille un grand nombre d’aide médico-psychologiques.

L’AMP, au cours de sa carrière professionnelle, peut travailler dans une large palette de structures, ce qui lui ouvre un vaste champ de recherche d’emploi :

  • Institut médico-éducatif (IME) pour enfants atteints d’un handicap psychique
  • Institut d’éducation motrice (IEM) pour enfants atteints d’un handicap moteur
  • Etablissement pour enfants polyhandicapés (EEP)
  • Service d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) pour une intervention à domicile auprès d’enfants handicapés psychiques et / ou physiques
  • Etablissement et service d’aide par le travail (ESAT), pour adultes ne pouvant travailler en entreprise ordinaire et nécessitant d’un travail en milieu protégé
  • Foyer de vie, pour personnes handicapées, qui ne peuvent pas travailler en ESAT et qui ne nécessitent pas une prise en charge médicale
  • Foyer d’accueil médicalisé (FAM), pour adultes handicapés dépendants, qui ont des besoins médicaux
  • Maison d’accueil spécialisée (MAS), pour adultes handicapés polyhandicapés, qui demandent des soins constants
  • Service d’accompagnement de vie sociale (SAVS), pour un accompagnement d’adultes handicapées qui disposent de leur propre logement
  • Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH), qui intervient pour une prise en charge médicale de la personne à domicile

Avec le vieillissement de la population et le développement de lieux d’accueil pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les besoins d’AMP ne cessent d’augmenter, en structures d’accueil pour personnes désorientées :

  • Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • Maison pour l’autonomie et l’accueil des malades d’Alzheimer (MAIA)
  • Unité de vie protégée (UVP), conçue pour accueillir en petit nombre des personnes désorientées, qui peut être interne à un EHPAD
  • Unité de soins de longue durée (USLD), pour adultes handicapés ou personnes âgées atteintes de troubles psychiques graves ou qui nécessitent un environnement médical adapté

L’insertion s’ouvre au métier d’AMP, qui peut accompagner une personne en rupture sociale et aider les enfants ou adultes en proie à des violences familiales :

  • Maison d’enfants à caractère social (MECS), pour enfants victimes de mauvais traitements ou en danger
  • Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), pour adultes en isolement social total et / ou en grande précarité